Le général de l'armée morte

Il Generale dell'armata morte

 

 

Marcello Mastroianni et Michel Piccoli

 

Année : 1983

Origine : Franco-italien

Titre original : Il Generale dell'armata morte

Réalisation : Luciano Tovoli

Scénario : Jean-Claude Carrière, Michel Piccoli,

Luciano Tovoli

D'après le roman de Ismaïl Kadaré

Images : Luciano Tovoli, Peppino Tinelli

Musique : Gustav Mahler (symphonie n°2)

Genre : comédie dramatique

Durée : 100 min.

 

 

Distribution :

 

 

Anouk Aimée

 

Résumé

 

Près de 3.000 soldats italiens tombèrent en Albanie durant la Seconde Guerre mondiale. Leurs corps durent ensevelis sur place. Dix ans plus tard, le général Ariosto, personnage tourmenté qui rêve d'exploits glorieux, est chargé d'exhumer et de rapatrier les ossements de cette vaste armée de morts. Ces ossements sont enfouis ici ou là, dans les vallées et les montagnes, au hasard des combats. C'est une véritable expédition que le général mène en homme de guerre. Il faut chercher, creuser, trier, étiqueter, classifier, emballer. Des familles en deuil attendent les restes. Le général est accompagné par Benetandi, un aumônier taciturne qui a fait la guerre et connaît le pays. Dans cette armée de morts figure, introuvable, le légendaire colonel di Brenni, chef du Bataillon Bleu, personnage controversé, dont la veuve, la très belle comtesse Betsy, attend le retour avec un exaltation fiévreuse.