Don Camillo, Monseigneur

Don Camillo, Monsignore, ma non troppo

 

 

Gino Cervi et Fernandel

 

Année : 1961

Origine : Franco-italien

Titre original : Don Camillo, Monsignore, ma non troppo

Réalisation : Carmine Gallone

D'après l'oeuvre de Giovanni Guareschi

Musique : Alexandro Cicognini

Genre : comédie

Durée : 115 min.

 

Fernandel

 

Distribution :

 

 

Gino Cervi et Fernandel

 

Résumé

 

Le petit village de Brescello vit en paix. Ni Don Camillo ni Peppone ne sont plus là : l'un a revêtu la soutane violette de Monseigneur et l'autre, choisi par ses électeurs, est devenu sénateur. Tous deux ont quitté Brescello pour Rome. Cette paix aurait très bien pu être définitive si un beau jour les habitants du village n'avaient décidé d'avoir leur "Maison du Peuple". Mais où construire ? Il n'y a qu'un seul terrain communal qui se prête à un tel projet et sur ce terrain s'élève une vieille chapelle dont l'emplacement est un bien appartenant à la paroisse. Que faire ? D'un côté, les fidèles partisans de Peppone, qui exigent que la Maison du Peuple soit construite à cet endroit, de l'autre, les amis et fidèles de Don Camillo qui s'y opposent formellement. Devant ce conflit, le conseil municipal décide d'en référer à Rome, c'est-à-dire, à Don Camillo et au sénateur Joseph Botazzi, autrement dit Peppone...