Les gens de Mogador

 

 

Marie-France Pisier, Marie-José Nat et Brigitte Fossey

 

Année : 1972

Origine : France

Réalisation : Robert Mazoyer

Scénario : Robert Mazoyer

D'après le roman d'Elisabeth Barbier

Musique : Jean Wiener

Durée : 6 épisodes de 100 min.

 

 

Distribution :

 

 

 

Résumés

 

Marie-José Nat et Jean-Claude Drouot

 

1er épisode

 

En cette année 1852, le domaine de la Sarrazine, situé au coeur de la Provence, connaît de graves difficultés économiques. Pour remédier à cette dramatique situation, le propriétaire, M. Angellier, un bourgeois royaliste, verrait sans déplaisir sa fille Julia épouser le jeune Foucaut-Saint-André, monarchiste d'excellente réputation et, qui plus est, fortuné. Mais, Julia, fougueuse et audacieuse, s'est éprise de Rodolphe Vernet, fils d'un colonel bonapartiste. Ce jour-là, avec la complicité de sa cousine Olympe, Julia rencontre Rodolphe au cours d'un rendez-vous secret. Ardent et ombrageux, le jeune homme lui déclare qu'il désire l'épouser au plus vite pour pouvoir l'emmener chez lui, à Mogador.

 

 

 

Marie-José Nat

 

2ème épisode

 

Une petite chapelle de Provence au printemps : Julia, Rodolphe et le curé attendent leurs familles, en vain. Les invités d'un côté comme de l'autre, par peur de se rencontrer sans doute, ne sont pas venus. La cérémonie achevée, les deux époux prennent le chemin du domaine de Mogador. 1856, les débuts du Second Empire connaissent des heures brillantes et la province imite la capitale. Julia et Rodolphe suivent le cours du temps et se permettent quelques écarts à leur fidélité. Deux enfants naissent.

 

 

Marie-France Pisier et André Laurence

 

3ème épisode

 

1857. Paris n'a d'yeux que pour l'impératrice Eugénie et les ambassadeurs du monde entier dansent aux Tuileries. Rodolphe et Julia ont redressé le domaine de Mogador et entrent à présent, eux aussi, dans une période favorable. Le vin et les fruits se vendent bien. La province, qui ne veut pas être en reste, imite la capitale et ouvre ses salons.. Le jeune couple assiste aux différents bals de la saison. Heureux de vivre et d'échapper aux contraintes du domaine. Rodolphe se prend au jeu de la fête. 1870. Rodolphe a été blessé à la bataille de Coulmiers. Ernest et son fils Eloi sont tués. Julia ne peut se résoudre à attendre son mari à Mogador. Elle confie les enfants à Philo et part pour Avignon où elle découvre toute l'horreur de la guerre.

 

 

Marie-France Pisier et Bernard Rousselet

 

4ème épisode

 

1901. Frédéric fait tout pour afficher son indépendance et échapper à l'amour envahissant de son épouse à qui jamais, une seule fois, il ne lui avouera à haute voix son amour. Dans l'ombre, Hubert, le frère de Frédéric, regarde Ludivine comme la femme qui lui était due. Ludivine met au monde une petite fille, Isabelle, puis une seconde, Anne. Ce bonheur ne ramène pourtant pas la paix sur ce couple désuni. Lassé de ces vaines querelles, Frédéric part, puis revient, non pas seul mais avec toute la parentèle et Laure, qui se laisse aimer par Raoul, tout en poursuivant Frédéric de ses assuidités. Ludivine n'y tient plus. Elle se jette dans la rivière. Frédéric la sauve.

 

 

Paul Barge et Brigitte Fossey

Marie-France Pisier et Brigitte Fossey

 

5ème épisode

 

Hubert, réconcilié avec Frédéric et le reste de la famille, revient à Mogador. Les deux frères achètent ensemble, à l'insu de Ludivine, une voiture de courses et participent à des rallyes, et Frédéric devient champion. Pour s'éloigner de Mogador, tous les mensonges lui sont bons. Ludivine reste seule, elle organise des petites réceptions pour ses filles. Isabelle semble fiancée, mais le spectacle de la désunion de ses parents pèse sur elle. Lors de la fête organisée pour son anniversaire, elle rompt ses fiançailles avec Jean Arnal et décide d'entrer au couvent, ayant découvert que sa soeur Christine aime Jean. Frédéric retourne à ses courses.

 

 

 

Paul Barge et Brigitte Fossey

 

6ème épisode

 

1917. Isabelle est au couvent, Anne est partie aux Etats-Unis avec Gaspard. Christine vient d'être tuée avec son mari dans son ambulance. François est au front. Ludivine reste seule à Mogador avec sa fille Dominique. François est, à son tour, tué à Verdun. Ce dernier coup du sort a raison de la santé de Ludivine. Avant de mourir, elle appelle Hubert à son chevet et lui confie la garde de Dominique. Hubert est devenu un homme amer. Il a une femme, Madeleine et un fils, Frédéric. Tout l'amour qu'il aurait dû leur porter, il l'a donné à cette femme mourante. Après la mort de sa mère, Dominique reste seule dans la grande maison vide, une maison pleine d'ombres. Une seule espérance désormais, le retour de Numa.

 

 

 

Retour à la page Feuilletons Français